Description

1er septembre 1939 : avec le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, commencent pour les habitants de Strasbourg six ans de souffrances. En trois jours, toute la population est évacuée vers le Sud-Ouest de la France, Strasbourg devient une ville morte. Lorsque les réfugiés retrouvent leur ville un an après, l’Alsace est devenue partie intégrante du IIIe Reich. Les nazis y mènent une brutale politique de germanisation forcée, qui finit par aboutir à l’enrôlement forcé des hommes dans l’armée allemande. Si la ville est libérée le 23 novembre 1944 par les troupes françaises, elle n’en demeure pas moins sous le feu des canons allemands jusqu’à la mi-avril 1945.

Les plus

Le temps d’une visite guidée, vous découvrirez le destin hors du commun d’une ville à l’image d’une région entière : évacuée, germanisée, bombardée, libérée enfin, Strasbourg a subi toutes les souffrances de l’Alsace durant la Seconde Guerre mondiale.
De la visite d’Hitler à la cathédrale au drame d’Oradour-sur-Glane, de la destruction de la synagogue à la Résistance, vous saurez tout sur la période la plus noire qu’ait connu Strasbourg !