Description

(Dite bataille de Reichshoffen, 6 août 1870)

Le 19 juillet 1870, la France de Napoléon III déclare la guerre à la Prusse. Quinze jours plus tard, les troupes allemandes prennent l’offensive, bousculant les plans français. Le 4 août, à Wissembourg, dans le nord de l’Alsace, les troupes françaises sont bousculées par un assaillant supérieur en nombre. Le 6 août, les troupes allemandes écrasent l’armée française autour de la petite ville de Woerth et du village voisin, Frœschwiller. Le sacrifice de la cavalerie et des Turcos, troupes coloniales venues d’Afrique du Nord, ne change rien au sort des armes : au soir de la bataille, l’Alsace est définitivement perdue pour les Français.

Les plus

À travers la visite du musée consacré à la bataille, très clair et pédagogique, vous découvrirez la bataille dans ses différentes phases, de ses prémices à sa mémoire.

La visite du champ de bataille, situé dans l’un des plus beaux secteurs de la région, à travers prés et vergers,  vous réservera nombre d’émotions. Les monuments français et allemands, dont certains impressionnent par leur gigantisme, sont partout présents, mais ne peuvent faire oublier les tombes de soldats des deux camps : tombes individuelles pour les officiers, fosses communes pour les simples soldats.

Une visite riche en émotion, qui mêle histoire et paysages !

A COMBINER avec un circuit "Alsace du Nord" d'une journée