Description

Niché au bout de l’Outre Forêt, Wissembourg vous tend les bras.

Mais remontons le temps !….

Au 7e s des moines bénédictins venus de Moselle bâtissent une abbaye qui est considérée comme l’une des plus riche du Saint Empire Germanique. Petit à petit nait une cité qui rejoint la Décapole en1354, et devient une des villes les plus peuplées d’Alsace au 15e s.

Laissez moi vous conter la légende de Hans Trapp, le père fouettard tant redouté par les enfants à l’approche de Noël. Elle est inspirée par la vie du Chevalier brigand Hans von Drat qui terrorisa la population à la fin du moyen âge. Après ses rapines, ce sympathique bonhomme allait se réfugier dans son château du Berwartstein en Allemagne.

Ici, cette tradition se revit à chaque Noël.

La visite se poursuit par l’église Saint Jean où en 1522 le protestantisme fait son apparition, grâce au prédicateur Martin Bucer. Allons voir  ses vitraux, ses fresques et son orgue.

La période trouble (1618-1648) de la guerre de 30 ans va ruiner la ville.

Mais comme dans les contes, arrive une princesse.  Maria Leszezynska, fille du roi déchu de Pologne, attend son départ pour Paris où elle va épouser le roi Louis XV. Du coup le père est nommé duc de Lorraine.

Et la ville renait de ses cendres.

Mais la guerre, celle de 1870 frappe la région. Des affrontements sanglants ont lieu au Geisberg où le Maréchal Mac Mahon subit une défaite.

Pourtant la vie reprend et la période est faste.

Hélas la guerre et son cortège de malheurs réapparait. En 1939 la population est évacuée et en 1942 l’appel des « Malgré nous » déchire les familles.

Dans les années 1960-1970 la population profite des nombreux emplois dans l’industrie allemande toute proche.

Et pour finir cette ballade, pourquoi pas un petit tour dans le quartier du Bruch ou une flânerie le long des rempart !…..