Description

« Il n’y a d’art que le vitrail ». Cette sentence trouve en terre d’Alsace une signification particulière par l’ancienneté de sa présence ainsi que de sa diversité.

Le parcours débute au Musée de l’Oeuvre Notre-Dame de Strasbourg avec la  «Tête de Christ de Wissembourg » qui figure pari les plus anciens vitraux d’Europe, entouré d’autres panneaux . La visite se poursuit par la cathédrale qui se place au 2ème rang pour la surface de vitraux anciens en France, avec une lecture de l’évolution des arts et techniques unique en son genre.

Dans la région, les églises ornées par cette lumière sont nombreuses, dont celle de Niederhaslach,  à Sélestat l’église Saint-Georges, Thann, Wissembourg.

La production du vitrail est liée à la présence des matériaux nécessaires à la fabrication du verre.

Celle-ci est encore vivante dans le creuset des Vosges du Nord, où dans la partie lorraine frontalière de l’Alsace, le Pays de Bitche, le verre à lunettes a été une base économique importante et continue d’exister.

Une visite à Meisenthal, au centre d’art verrier,  permet une immersion dans la technique. C’est ici qu’on été créées les fameuses boules de Noël, celles qui décorent nos sapins depuis le 19 ème siècle.

Du verre au cristal, il n’y a qu’un pas pour se rendre à Saint-Louis les Bitche. L’adjonction du plomb donne à la matière son et éclat. Malléable et recyclable, le cristal se décline sous toutes les formes, orne les tables et illumine les habitations.

Une des productions est celle qui ennoblit les parfums, les flacons contenant les senteurs sont le fondement de la Cristallerie de Saint-Louis et aussi de Lalique à Wingen-sur-Moder. Le récent Musée célèbre la créativité artistique.

La taille du cristal est active dans le secteur de Saint-Louis Arzviller, près du plan incliné sur le canal. La visite d’une taillerie y est incontournable.